Colloque « Pour un pass’âge en douceur »

04.11.2022 | TAG : Évènement

📢 Les 2 et 3 février 2023, RHESEAU et ses partenaires (ONE, CLPS Mons Soignies, CLPS Charleroi-Thuin, CLPS Hainaut Occidental, OSH, SAJ, AVIQ) organisent 2 journées intersectorielles sur les transitions de vie et leur accompagnement. Il est possible de s’inscrire aux deux journées ou à l’une des deux journées. Plus d’information en bas de page 👇

Programme provisoire 👇

@ La Maison de la Participation et des Associations, Route de Mons 80, 6030 Marchienne-au-Pont

📌 Accréditation en éthique et économie demandée pour les médecins

Modération

Dr Sophie Dechêne

Dr Caroline Kamdoum

Programme du jeudi 2 février

9H30 Accueil
10H Mot d’introduction
10H15 -11H30 Devenir parents et construire les premiers liens d’attachement : comment accompagner ce moment de transition Collectif des 4 Services d’accompagnement périnatal du Hainaut (ONE)
11H45 Atelier au choix 👇
150 places Atelier 1 –  Conférence – Le deuil périnatal est-il un passage ? Nous essaierons de répondre à cette question à partir de la théorie du deuil proposée par John Bowlby, père de la Théorie de l’attachement. Nous questionnerons ensuite les différentes variétés de pertes périnatales, leur accompagnement et leurs complications : naissance d’un enfant mort-né, décès de l’enfant en période néonatale, mort subite du nourrisson, naissance d’un enfant porteur de handicap, échec de transfert d’embryon lors de procréation médicale assistée (PMA), interruption médicale de grossesse (IMG), interruption volontaire de grossesse (IVG).Docteur Pierre Rousseau
30 places Atelier 2 – Le GAP : 20 ans de stratégies du réseau montois pour accompagner la double transition : adolescence et parentalité – Biard Audrey (planning familial « La Famille Heureuse »), Ciccone Emanuela (SOS Enfants Mons-Borinage), Chassagne Laurence (coordinatrice accompagnement ONE), Debune Geneviève (SRG Bethléem), Jeanson Fabienne (CAS le Toboggan)
20 places Atelier 3 – « Demain Parent«   Un collectif de 4 AMO qui propose d’accompagner des familles en difficultés durant la grossesse et après la naissance de l’enfant – Julie Germeau (AMO Le Signe), Margot Timmermans (AMO Point Jaune)
15 places Atelier 4 – Bébé différent : les transitions, tout un chamboulement… Atelier donné par les Dispositifs mobiles de Soutien à l’Inclusion (DSI) dont la mission est de favoriser l’inclusion des enfants à besoins spécifiques / en situation de handicap en accompagnant les professionnels des milieux d’accueil Petite Enfance et des milieux d’Accueil Temps Libre – Daphné Saladin (SIMMA) et Yasmina El Aïssaoui (Les Coccinelles)
13H-14H Lunch offert
14H Les pratiques transitionnelles lors de l’entrée à l’école maternelle : un soutien à une approche educare ?  En FW-B, alors que seul l’âge (36 mois) conditionne l’entrée à l’école maternelle, les recherches montrent que les professionnelles ont des attentes vis-à-vis des enfants qui arrivent à l’école, notamment en termes de propreté, d’autonomie… Ces attentes témoignent d’une séparation entre « care » et éducation. Elles se traduisent par une hiérarchisation qui subordonne le « care » aux apprentissages scolaires. Dès leur entrée à l’école, les enfants sont exposés aux dangers d’une scolarisation précoce. Pourtant cette première transition constitue une période propice à la mise en place de pratiques pensées non pas « pour » mais « avec » les familles et les enfants. Pensées comme tel, ces pratiques créent les conditions favorables à une compréhension mutuelle des modes de fonctionnement de chacun (parent, enfant, professionnel) permettant alors de valoriser la culture première de l’enfant selon un processus d’ajustement mutuel et favorisant ainsi une prise en charge holistique de l’enfant. Cette intervention permet d’appréhender la situation actuelle en FW-B dans son contexte de réforme et de comprendre les ressorts des pratiques transitionnelles et de leur mise en œuvre, selon une méthode mixte qui combine approches quantitative et qualitative.Marie Housen (ULg)
15H30-16H30 Atelier au choix 👇
150 places Atelier 1 – Conférence – Séparation conjugales et parentales : comment accompagner cette transition avec l’enfantEdwige Barthelemi (EPS)
25 places Atelier 2 – Le lien parents-enfants : comment le favoriser au travers d’outils pédagogiques ? Un atelier de découverte d’outils d’animation, de discussion, de jeux pour aider les professionnels dans cette dynamique – les CLPS de la province du Hainaut
20 places Atelier 3 – Les douces (1ères) séparationsJuliette Boulanger (LREP Le Petit Prince à dit…)
 12 places Atelier 4 –  Les compétences psycho sociales un levier pour traverser les transitions ! Comment sont-elles un soutien pour le professionnel dans une approche de promotion de la santé ?Anne Soyez et Karine Dejonghe OSH
16h30 Clôture de la journée

Programme du vendredi 3 février

9H30 Accueil
9h45 Mot d’introduction
10H De l’enfance à l’adolescence : le grand écart  Le grand écart est un geste réalisé par un corps qui, pour l’effectuer, doit faire preuve d’une grande souplesse et d’une forte plasticité. S’il réalise le mouvement avec trop de brutalité, l’auteur du grand-écart risque la déchirure et s’il se montre trop timide dans son geste, le grand-écart devient alors un petit mouvement qui ne ressemble plus à rien. La métaphore du grand-écart illustre parfaitement ce qui se passe au moment de l’adolescence et plus précisément au cours de cette période de transition pendant laquelle l’enfant se métamorphose en adolescent. Trop brutal le mouvement identitaire oae kequek k’adonaissant construit son “soi” sur le “moi” délaissé de l’enfant provoque provoque littéralement le sentiment d’une déchirure identitaire. Dans le même ordre d’idée, si la “métamorphose” ne s’opère pas ou, pour le dire autrement, si le grand-écart prend la forme d’un trop petit pas, l’ado demeuré enfant n’entrouvira que trop timidement les portes qui lui donnent accés à l’univers des adultes. C’est pour cela que, pour réaliser ce mouvement ni trop brutalement ni trop tiidement, il faudra faire preuve de souplesse et de plasticité. La souplesse et la plasticité, ce sont effectivement, nous le verrons au cours de cette conférence, les deux qualités majeures de l’éducation qui permet le mieux aux enfants de grandir dans cette période un peu trouble qui réalise la transition entre l’enfance et l’adolescence…Bruno Humbeeck (UMons)
12H-13H Lunch offert
13H-14H15 Atelier au choix 👇
150 places Atelier 1 -conférence – Les adolescents, de face et de profils – Axel Bertholet (centre Solstice)
25 places Atelier 2 – Les jeunes et le vivre ensemble aujourd’hui: comment (re)construire les liens ? Un atelier de découverte d’outils d’animation, de discussion, de jeux pour aider les professionnels dans cette dynamique – CLPS de la province du Hainaut
20 places Atelier 3 – « Le passage » du primaire au secondaire : un outil pour accompagner les élèves –  Noémie Andreoli et Sonia Carlino (AMO L’accueil)
12 places Atelier 4 – Jeu « Ton destin entre tes mains » Une façon ludique pour réfléchir et échanger à propos des différentes thématiques qui concernent la vie d’un jeuneMargot Timmermans (AMO Point jaune)
14H30-16H Monde réel VS Monde numérique et virtuel : une transition tout en continuité ! Vous découvrirez le point de vue des jeunes sur la questionYves Collard (Médias animation)
16H Clôture de l’évènement

Inscription gratuite ici 👇

Restez informé ! Abonnez-vous à notre page Facebook ou inscrivez-vous sur notre mailing liste
Contact : l’équipe CLI