Consultation et liaison intersectorielle

Mission

Le programme d’activités « Consultation et liaison intersectorielle » vise l’échange et la valorisation de l’expertise et des expériences de terrain entre les professionnels des secteurs de la santé mentale, des soins de santé, de l’action sociale, de l’aide aux personnes et de la société, autour de 6 publics-cibles.

Pourquoi ?

  • Pour améliorer la connaissance mutuelle des rôles de chacun
  • Pour développer et consolider les collaborations intersectorielles
  • Pour optimiser l’articulation de la 1ère et 2ème ligne
  • Pour partager des savoirs et expériences
  • Pour optimiser la continuité et l’intégration des soins dans les différents domaines de vie

Comment ?

  • Recensement des ressources et initiatives existantes
  • Actions de sensibilisation
  • Formations
  • Groupes de travail
  • Groupes d’intervision
  • Groupes de supervision
  • Groupes de concertation
  • Création et/ou diffusion d’outils et méthodes

Plan d’actions : Plan Strat – axe 2 – CLI

Télécharger la plaquette de présentation ici: Plaquette CLI

Partagez votre expertise !

Aidez-nous à mettre en place une dynamique participative où chacun sera tour à tour dispensateur, bénéficiaire actif et co-constructeur de savoirs et savoir-faire.

  • Participer aux rencontres intersectorielles
  • Communiquer les initiatives intersectorielles existantes
  • Témoigner et transmettre les expériences positives, les outils et méthodes
  • Ouvrir la communication avec les autres secteurs
  • Développer des projets communs

Contact

Groupes et thématiques

  • Public des jeunes enfants.
  • Travail autour des référents théoriques, de la détection précoce des problèmes psychiques.

Actualités:

  • Événement autour de la petite enfance les 5 et 6 mars 2020
  •  Mise en place avec les partenaires de l’ONE, du CSF et le CLPSCT, d’un réseau de soins, d’aide et de services autour de la mère et l’enfant en Sud Hainaut, Sud Namurois et en transfrontalier

L’équipe CLI a organisé, à l’attention des professionnels du secteur enfant-ado et du secteur adulte, un cycle de matinées de sensibilisation et d’échange autour de différentes thématiques concernant ce public :

  • Parentalité et trouble psychique
  • Parentalité en contexte de situation d’exil
  • Parentalité et déficience intellectuelle
  • Les troubles de la parentalité et impacts sur l’enfant

Ce cycle est maintenant terminé et il fait place à un GT de travail qui a débuté ce 22 janvier 2021 au départ du Groupe Porteur et qui déterminera les actions à mettre en place.

Pour l’instant, le groupe travaille sur les thèmes suivants :

Dans le cadre de la thématique « Parentalité fragilisée », l’équipe CLI participe par ailleurs à des GT externes en réseau (par exemple : GT concernant la création d’une maison familiale pour parents en situation de handicap, GT concernant la création de formations « Parentalité & Handicap » à destination des professionnels, etc.).

  • Groupe porteur Parentalité Réseau Assuétudes Mons BorinagePartenaires impliqués : CLPS Mons Soignies, RHESEAU, MASS Parenthèse, CHUPMB, Service de prévention de Mons, Espace Synapse, Poliade, Réseau Alto,…
    • Intervisions « Parentalité et Assuétudes »

    Echanges autour de la parentalité et des usages de drogues sur la base d’une situation de vie menés par RAMBO en collaboration avec la CLI. Les vignettes évoquées viennent de situations cliniques critiques rencontrées par les partenaires.

    Deux intervisions ont été organisées :

    • Intervision Parentalité et usage de drogues 22 avril 2021 avec comme thématique « aide à l’enfance et parents consommateurs ».
    • Intervision Parentalité et usages de drogues 19 novembre 2020 avec comme thématique « Grossesse et consommation ».

     

     

    • GT Flyer grossesse et consommations

    Suite à la première intervision, il a été décidé de réaliser un flyer local d’informations à destination des femmes enceintes consommatrices. Depuis février 21, le Gt s’est réuni 2 fois.

     

    Groupe Opérationnel Prévention et Promotion de la Santé (organisé par le Plan drogue Charleroi)

    • Partenaires impliqués : CPAS Charleroi, Mado Charleroi, L’AMO Point Jaune, L’ASBL Trempoline (Quai Jeunes et RE-Sources), CLPS Charleroi-Thuin, L’ASBL Diapason, RHESEAU, le Programme de prévention et de prise en charge des assuétudes en milieu scolaire, le service PPSA, …

    Les participants à ce groupe se réunissent régulièrement depuis plus de deux ans pour proposer des actions concrètes telles que des rencontres entre le secteur assuétudes et le monde scolaire, l’aide à la jeunesse ; la réalisation de vidéos de prévention ; …

    Pour l’instant le groupe prépare l’organisation d’une première « Quinzaine des Assuétudes » à Charleroi du 04/10/2021 au 16/10/2021. Durant laquelle, il est prévu d’organiser des conférences, des expositions, des formations mais aussi de proposer diverses animations sur l’espace public (ainsi qu’en milieu scolaire).

  • Public des adolescents judiciarisés (victime ou auteur) présentant une problématique psychiatrique.
  • Public des enfants et adolescents avec un diagnostic de TDA/H.
  • Projet impulsé au niveau national dans le but de : favoriser une vision intégrée et globale du TDA/H, favoriser un usage adéquat des psychostimulants, favoriser le travail en réseau.

 

Analyse des pratiques et des besoins

Rapport d’enquête national en matière de diagnostic et de prise en charge du TDA/H (mai 2017)

Projet TDA/H 2016-2017 : État des lieux dans la province du Hainaut (septembre 2017)

 

Guide national de bonnes pratiques

Les experts des réseaux de santé mentale pour enfants et adolescents de chaque province ont collaboré activement à la réalisation d’un site informatif et indicatif sur le TDA/H. Ce site maintenant en ligne!

www.trajet-tdah.be

Que vous soyez parents, enseignants, médecins, agents de CPMS/SPSE, thérapeutes, etc.; tous ceux qui sont concernés peuvent trouver sur ce site des informations pratiques reposant sur une base scientifique.

Cet outil pratique et concret propose des lignes de conduite basées sur les recommandations du Conseil Supérieur de la Santé ainsi que sur les guides de recommandation internationaux en matière de TDA/H, et adaptées au contexte belge. Il a pour objectif de proposer un soutien dans la pratique clinique tout en respectant les choix cliniques des praticiens.

  • Informations sur le TDA/H et les hypothèses alternatives
  • Conseils adaptés pour la maison, l’école, etc.
  • Nombreux outils téléchargeable gratuitement
  • Accès à des répertoires de professionnels
  • Et plus encore!

À diffuser largement:

Affiche

 

Actions de sensibilisation

Des actions de sensibilisation et/ou de formation à destination des professionnels de 1ère ligne (enseignants, CPMS et SPSE, médecins généralistes et pédiatres) sont initiées afin de favoriser des soins coordonnés, intégrés et continus dans tous les domaines de vie. Voir ci-dessous les outils développés dans ce cadre.

 

Outils

Guide à l’intention du personnel des centres PMS et des services PSE 

Guide des aménagements scolaires

Brochure médecins et pédiatres

Répertoire TDA/H Hainaut

 

Groupe de travail TDA/H intersectoriel

Groupe ouvert aux professionnels de divers secteurs qui rencontrent des jeunes avec TDA/H dans le but de favoriser l’échange de bonnes pratiques, d’initier et enrichir des collaborations, de mettre en place des groupes de travail spécifiques sur diverses thématiques (ex : le guide de bonnes pratiques, la scolarité).

Voir les actualités

GT Jeunes en exil

Partenaires impliqués : CRESAM, FEDASIL (Jumet Morlanwelz et Mouscron), CERAIC, CIMB, CRIC, Plateforme Migr’en Santé, SAJ/SPJ, APD Braine le Comte, …

La création de ce GT fait  suite à des matinées de sensibilisation sur la parentalité en contexte d’exil que nous avions organisées avec un CRI et une réflexion sur les dispositifs Daspa.

Fin 2019, devant le constat d’un manque de concertation, de partages de connaissances et d’actions communes au niveau MENA/jeune en exil sur la province de Hainaut nous avons décidé, avec nos partenaires, de créer un groupe de travail réunissant tous les acteurs concernés et volontaires vis à vis de cette thématique.

Les objectifs définis de ce GT sont :

  • de recenser les ressources sur le terrain afin de disposer d’une vue globale et d’une meilleure visibilité de l’existant .
  • de favoriser l’interconnaissance et de valoriser les outils, dispositifs et projets spécifiques.
  • d’offrir un espace de réflexion et d’échange afin d’identifier les besoins communs.
  • de permettre de dégager des pistes cohérentes et coordonnées de réponses aux problèmes rencontrées.
  • de mettre en place des formations en lien avec les besoins identifiés.

 

Pour l’instant, le GT travaille sur la création d’un questionnaire de recueil de témoignage de jeunes en exil et de professionnels de première ligne travaillant directement avec ces jeunes.

La volonté est de recueillir les témoignages de jeunes en exil (accompagnés ou non) dans ce qu’ils traversent de conflictuel ou de positif, afin de nourrir les futures formations que le groupe envisage de créer.

Ces formations s’ancreraient donc dans des cas concrets, vécus par le public ou par les professionnels interrogés.

Le Groupe Porteur CLI a priorisé la mise en place d’une cellule d’orientation ainsi que le fait d’assurer une meilleure visibilité de l’offre des soins aux jeunes et aux familles.

Cela fait suite à la présentation du projet Crisis-bxl, lors d’un Groupe Porteur ouvert, qui, au travers d’une collaboration de l’Aide à la jeunesse et de la SM, offre un numéro joignable 24h/24 et un dispatching centralisé adapté aux besoins.

Objectifs de ce groupe :

  • Réfléchir à l’organisation des soins en première ligne en sondant l’existant pour réaliser un état des lieux et un diagnostic
  • Distinguer les structures qui font de l’orientation simple et celles qui font de la clinique de relais
  • Questionner la place du jeune et de ses proches
  • Réaliser une analyse quantitative et qualitative : repérer les points forts et les points faibles, les invariants, etc.
  • Consulter les interventions respectives = échanger les modalités de travail et d’intervention des professionnels (délai,…)
  • Réfléchir les parcours, identifier des indicateurs de rupture potentielle et effective de prise en charge efficiente = articuler les interventions des acteurs.
  • Mettre en évidence les situations critiques rencontrées.

Au terme de cette consultation, l’avancée des travaux et le diagnostic seront présentés à l’ensemble des acteurs consultés : évaluation des besoins, cibles d’amélioration, pistes innovantes…

Grâce aux échanges, nous espérons mieux articuler, fluidifier les orientations et objectiver les besoins.

Méthodologie :

  • Consultation par secteur
  • Approche globale de concertation sur le territoire hainuyer, mais questionnement par périmètre de proximité (supposition selon laquelle les difficultés d’orientation et d’accompagnement sont différentes d’un arrondissement à un autre sur le territoire hainuyer)
  • Pour le moment, ont déjà été consultés :

– l’Aide à la jeunesse sur le territoire de Charleroi

– les lignes d’écoute 103 et violence intra familiale

– le secteur de l’enseignement : SAS, équipes mobiles scolaires, médiateur scolaire et facilitateurs.

L’équipe CLI de RHESEAU organise, en collaboration avec la Plate-forme de Concertation en Santé Mentale de la Région du Centre et de Charleroi, les réunions de la Commission Jeunesse.

Les réunions rassemblent divers acteurs de terrain tels que des écoles, des AMO, des SAS, des MJ, des pédopsychiatres, des psychologues, des thérapeutes, des étudiants, des CPMS, etc.

Cette année, la CJ a abordé différents thèmes en lien avec la crise Covid19 :

  • La santé mentale des adolescents en contexte de crise Covid19 ;
  • Travailler en équipe en période de pandémie ;
  • Maintenir le lien à distance avec les usagers (jeunes, familles, etc.).

Les réseaux des cinq provinces de la Région wallonne collaborent avec l’ASBL Ecett autour de ce projet appuyé par un Comité de pilotage.

A partir d’une plateforme Internet, ils proposent aux professionnels de tous secteur deux formules de stages d’immersion :

  1. Découverte : ½ jour à 1jour
  2. Stage formatif : 2 à 5 jours

 

 

Le 4 février 2020, dans le but de promouvoir le projet, les équipes CLI des différents réseaux de la région, l’Aviq et Ecett ont organisé une matinée de présentation aux institutions :

  • du projet et de la plateforme CLI-Ecett
  • des témoignages de professionnels ayant fait des immersion
  • des rencontres speedmatching entre professionnels qui furent riches en échanges et en découvertes .

En contexte Covid, le projet est à l’arrêt mais les équipes, avec l’aide des chargés de communication des différents réseaux, travaillent sur la création d’une capsule explicative du projet qui sera prochainement finalisée et d’une plateforme https://immersion0-18.be/ qui centralise les deux formes de stages: immersion courte (découverte) et immersion longue (formative)

Le GP a également priorisé une réflexion autour de la déscolarisation. Après avoir réalisé un état des lieux minutieux des aides autour du décrochage scolaire, l’équipe CLI, en collaboration avec le CLPSCT et avec le soutien du CPMS de Comines, a réalisé une brochure de sensibilisation sur le bien-être à l’école.

Cette brochure intitulée « Navigation au cœur de la santé mentale des élèves » a été conçue pour organiser et mettre en lumière les nombreuses ressources francophones existantes, de façon pratique et interactive, avec des informations théoriques, des messages clés, des pistes d’action, des outils pratiques et des idées de lecture.

L’équipe CLI travaille en outre à la diffusion de cette brochure ainsi qu’au partage des expertises, savoirs et bonnes pratiques en prenant part à des espaces de concertation rassemblant des professionnels du milieu scolaire (Commissions Mixtes Territoriales, Plateformes, etc.)

Groupe ADOS

Ce groupe accueille tout professionnel et acteur du monde scolaire intéressé d’échanger autour des aménagements raisonnables et des méthodes relatives aux troubles des apprentissages (TDA/H, dyslexie, dysphasie) pour l’enseignement secondaire et supérieur. Ce groupe est actuellement essentiellement composé d’enseignants issus de l’enseignement provincial du Hainaut.

Les réunions du groupe se veulent être des espaces d’information, de formation, de sensibilisation et d’échange.

Les dernières réunions du groupe se sont concentrées sur la thématique des élèves à haut potentiel intellectuel (formation plus théorique suivie de la présentation d’outils pratiques et d’échanges).

Outils

L’équipe CLI a développé divers outils à visée intersectorielle, sur la Province du Hainaut. A ce titre, relevons :

  • Le répertoire des pédopsychiatres ;
  • Le lexique intersectoriel ;
  • Le répertoire des outils intersectoriels ;
  • Le répertoire des initiatives intersectorielles ;
  • Le répertoire des formations à distance ;
  • Le répertoire TDA/H Hainaut ;
  • Etc.

Tous ces outils sont régulièrement mis à jour (environ 2 fois par an).

Comme nous l’avons déjà mentionné, l’équipe CLI participe également à l’élaboration d’outils portant sur des thématiques plus précises, notamment dans le cadre des GT (Petit manuel « Créons des ponts » GT Parentalité fragilisée, Brochure « Navigation au cœur de la santé mentale des élèves », etc.). Ces outils sont également mis à jour de façon régulière.

 

Outils :

 

Répertoire des pédopsychiatres

Télécharger ici

Lexique intersectoriel

Télécharger ici

Répertoire des outils

Télécharger ici

Répertoire du réseau de soins, d’aide et de services autour de la mère et l’enfant en Sud Hainaut, sud Namurois et en transfrontalier

Télécharger ici

 

Petit manuel à destination des professionnels confrontés à un enfant dont un proche est en souffrance psychique

Télécharger ici

Répertoire des initiatives intersectorielles

A venir

Navigation au coeur de la santé mentale des élèves

Télécharger ici

Répertoire des formations en ligne

En cours de mise à jour

Retrouvez plus d’outils dans la rubrique « TDA/H » ci dessus!