Double Diagnostic

Les partenaires ont identifié 6 objectifs prioritaires pour renforcer l’offre de soins en santé mentale pour les enfants et adolescents présentant un double diagnostic (déficience intellectuelle et problème de santé mentale) :

  • Améliorer la détection, la qualité des orientations et l’intervention précoce
  • Soutenir les milieux de vie (familles et institutions), en intervenant notamment au plus près de la communauté
  • Améliorer l’accessibilité des jeunes à l’hôpital, surtout pour les jeunes avec un handicap plus sévère.
  • Renforcer la souplesse dans les orientations entre les institutions et secteurs et éviter que le double diagnostic soit une cause d’exclusion dans les institutions relevant du handicap ou de la psychiatrie
  • Améliorer l’interface entre l’enseignement et le monde médical
  • Augmenter l’offre de places résidentielles

Il importe également à toutes les étapes du parcours du jeune de renforcer son implication et sa capacité à faire des choix.

Les partenaires du réseau vont en outre adapter leurs programmes – et plus particulièrement leur programme de soins de crise, afin de répondre davantage aux besoins spécifiques des jeunes présentant un double diagnostic. Concrètement, il s’agit de renforcer l’offre de crise (et time-out) et d’offrir des soins mobiles adaptés aux besoins de tous les enfants et adolescents présentant un double diagnostic.

Pour ce faire, les partenaires entendent renforcer d’une part, le cadre du personnel des services K et d’autre part, celui des équipes mobiles, par des personnes participant à une formation spécifique aux problématiques doubles diagnostics.